Tank Mk.IV

Tank MK IV

tank allemand

Manquant cruellement de blindés, l' Allemagne n' hésita pas pour réutiliser le matériel capturé aux alliés. Appelés "BEUTE PANZER", ils étaient repeints aux couleurs allemandes et si besoinétait, équipé avec du matériel allemand, pour être réutilisés contre leurs anciens propriétaires. Au final les allemands utiliseront plus de Tank MK IV que leur propre A7V.

Tank MK I (resumé)

Pendant leur développement ces véhicules portaient le nom de code "Water Tanks" souvent raccourci en "TANKS". Il en résulta que le terme "Tank" désignant un véhicule armé blindé fit partie du langage.

Le Prototype MK1 "MOTHER" fut suivit par les MK II et III qui étaient des véhicules d' entraînement et d'experimentation. Le MK IV fut le premier véhicule de combat, il fut utilisé durant les deux dernières années de la guerre et notamment à la célèbre bataille de Cambrai qui commença le 20 novembre 1917.

Le "MALE" fut désigné ainsi à cause de ses flancs larges et de ses 2 canons de 6 livres. Les tanks "Femelle" équipés de mitrailleuses sur les flancs était moins large. Si à l' origine, ce sont des mitrailleuses "Lewis" qui étaient utilisées, elles furent remplacées plus tard , en 1918 par des "Hotchkiss".

Un réservoir d'une capacité de 318 litres, conférait au MK IV une autonomie de 56 Kilomètres. Propulsé par un moteur DAIMLER de 105 chevaux, (le tank MK IV atteignait les 6 Km/h en vitesse de pointe) accouplé à une boite à 2 vitesses. Un étage de réduction était raccordé par un différentiel à la boite secondaire sur les axes de sortie et les roues dentées entraînées par chaîne.

Les plaques de chenilles étaient en acier riveté sur les axes charnières. Le véhicule était dirigé grâce à des boites de réduction secondaires, manoeuvrées par deux membres de l'équipage se trouvant à l' arrière. Le commandant pouvait également diriger le blindé en agissant sur les leviers de freins. Au total pas moins de 8 hommes d' équipage étaient nécessaire pour manoeuvrer la bête.

Tank MK IV

Le MK IV se différenciait des versions antérieures par la présence d' une plaque de blindage de 13 mm, d' un réservoir extérieur blindé, d' un système de carburant "AUTOVAC", (les autres utilisaient un système par gravité) et d' un système d' échappement perfectionné. Différents rails de guidage pour dégager furent ajoutées, ainsi qu 'une poutre en bois qui relié aux chenille devait permettre au tank de franchir les obstacle en terrain difficile.

poutre en bois

Pour franchir les tranchées, des fascines (ensemble de branchages compressés, reliés entre eux) étaient jetées dans les fossés. Une fois comblées, les tranchées devaient être franchissable pour un tank.
Environ 1200 Mk IV furent construit dans un rapport d'environ 2 tank "femelles" pour un "mâle".

fascines

menu tanks anglais